Archives pour la catégorie les maladies

les maladies

les parasites externes:

les puces et les acariens peuvent provoquer la gale qui souvent se manifeste au niveau des pattes, plus particulièrement à la base des griffes. les orteils deviennent enflés et crouteux. l’infestation peut s’étendre, causer une dermite sévère et généralisée et entrainer des démangeaisons in intenses. cette maladie est contagieuse pour les autres furets mais se soigne très bien à condition d’être traitée sans tarder.

les acariens sont également à l’origine de l’octacariose ou otite parasitaire, qui ont envahi l’oreille externe. la présence de croute brunâtres à l’intérieur de l’oreille devrait vous inciter à consulter votre vétérinaire. après examin de croutes au microscope, il prescrira un traitement adapté qui débarrassera votre furet de ces vilaines bestioles.

 

les parasites internes:

le furet peut éventuellement être contaminé par diverses espèces de parasites gastro-intestinaux dont les vers ronds(ascaris), les vers à crochets, les vers plats(ténia) et autres. ces parasites sont transmis au furet soit par le lait maternel, soit par le contact avec les selles contaminées d’un autre furet, d’un chien ou d’un chat, soit à la présence de puces porteuses du ver plat. les signes cliniques sont pelage terne, une perte de poids et de la diarrhée. en règle générale les médicaments sont les mêmes que ceux utilisés pour les chats. l’éradication des puces est essentielle, en plus du vermifuge, pour éviter la récidive en cas d’infestation par les vers plats.

la teigne:

la teigne n’est pas causée par un parasite mais par un champignon microscopique. des plaques sans poils, enflammées dont la forme sera plus ou moins circulaire non seulement pour les autres furets mais également pour les autres de la maison et également les humains et plus spécialement les enfants.

 

les maladies infectieuses

la maladie de carré:

le furet est extrêmement sensible au virus responsable de la maladie de carré qui s’est révélée fatale dans près de 100% des cas étudiés. la maladie de carré est causé par un virus qui s’attaque à plusieurs systèmes, dont le système nerveux. la période d’incubation est de 7à10 jours. les signes cliniques comprennent l’anorexie et des écoulements mucopurulents au niveau du nez et des yeux. 10 à 12 jours après l’exposition au virus, des éruptions cutanées ferons leur apparition sous le menton et autour de l’anus. l’état du furet continuera de se détériorer et il succombera 21 à 25jours après l’exposition virale si le virus provenant d’un chien et entre 12 et 16 jours si le virus provient d’un autre furet. en raison du taux de mortalité qui avoisine les 100% , il faudra accepter d’avoir recours à l’euthanasie afin d’abréger ses souffrances. comme il n’existe aucun traitement efficace, l’accent devra être mis sur la prévention par la vaccination.

la grippe:
le furet est sensible aux infections causées par la grippe humaine. le furet est habituellement contaminé par un des membres de la famille qui a la grippe. dans les 48h suivant l’exposition au virus, le furet devient léthargique, il fébrile et refuse toute nourriture. il éternue également et présente un écoulement nasal muco-purulent. la guérison qui survient rapidement avec soins adéquats, permet de différencier la grippe de la maladie de carré.

la rage:
le furet n’échappe malheureusement pas à la rage transmise par un animal enragé soit par morsure, soit par la salive, et qui s’attaque au système nerveux, ce qui entraine un changement du comportement comme l’apparition d’une agressivité extrême, puis une paralysie et enfin la mort. la vaccination la aussi joue un rôle préventif non négligeable pour les propriétaires de furets.

les affections urinaires:

votre furet, comme d’ailleurs tous les animaux, peut souffrir de différentes maladies affectant une ou plusieurs parties du système urinaire: les reins, la vessie,etc… l’une d’entre elle, l’urolithiase, également fréquente chez le chat, est une cystite causée par du « sable urinaire » qui irrite la muqueuse de la vessie, causant ainsi une inflammation et une hémoragie. les causes de ce symdrome sont nombreuses, mais l’une d’entre elle semble prévaloir: une nourriture trop élevée en minéraux, en magnésium en particulier, ou une urine alcaline.

votre furet fera des efforts fréquents pour uriner, il aura le dos arqué et forcera pour ne produire que quelques gouttes d’urine, il semblera constipé. vous noterez probablement la présence de sang dans les urines. le mâle lèchera de façon excessive son pénis. chez lui cette maladie peut devenir très grave. les minéraux cristallisés, les cellules inflammatoires et les caillots sanguins peuvent se loger dans l’urètre et causer un blocage urinaire, entraînant un empoisonnement du sang. ceci doit être considéré comme une urgence puisque le mort peut survenir dans les 48h si on n’intervient pas pour soulager l’animal.

le cancer:

le cancer est par définition une prolifération anormale des cellules d’un tissu ou d’un organe. malheureusement, le furet n’est pas à l’abri du cancer. tout comme chez l’homme, on peut rencontrer chez le furet différentes formes de cancer. citons le cancer de la peau, du pancréas, des ovaires et des glandes surrénales, ceux-ci étant parmi les plus fréquents chez le furet. a moins d’être diagnostiqué très tôt et d’être situé sur un organe ou un tissu que l’on peut exciser en partie ou en totalité, le cancer causera tôt ou tard la mort de l’animal. alors, en cas de doute, consultez votre vétérinaire, plus tôt vous le ferez, mieux ce sera.

les maladies de la femelle

si vous adorez votre furette et que vous l’avez choisie comme animal de compagnie avant tout, il est important que vous lisiez cette section. vous déciderez peut- être de la faire stériliser pour éviter des complications possibles lors des chaleurs, de la gestation, de la mise bas ou encore lors de la lactation.

l’aplasie de la moelle osseuse:

comme nous l’avons déjà vu dans un autre chapitre, la femelle a la particularité de demeurer en chaleur tant et aussi longtemps qu’elle n’est pas accouplée. durant les semaines et même les mois que peut durer le rut, les ovaires produisent une grande quantité d’oestrogènes. cette sécrétion prolongée d’hormones est toxique pour la moelle osseuse et entraîne son épuisement ( ou aplasie). les signes cliniques de l’aplasie de la moelle osseuse varient. la femelle sera prédisposée aux infections bactériennes résultant du manque de globule blancs, aux hémoragies et à l’anémie due au nombre insuffisant de globules rouges, anémie qui lui sera éventuellement fatale. les signes cliniques typiques sont les suivants: la léthargie, anorexie, une perte de poids, des muqueuses pâles, des ecchymoses, des selles noires dues à la présence de sang digéré, une vulve enflée et une chute de poils.le traitement de l’aplasie de la moelle osseuse est difficile et même souvent impossible. étant donné la gravité de  cette maladie et la nécessité d’une intervention dans les plus brefs délais, l’ovario-hystérectomie, c’est à dire l’ablation des ovaires et de l’utérus, devrait être tentée, malgré l’anémie sévère, et ce, après une première transfusion sanguine. malgrès des efforts prolongés et des factures élevées, les résultats ne sont absolument pas garantis.

on se doit donc de faire stériliser les femelles qui ne sont pas vouées à la reproduction. si toutefois vous désirez élever une ou plusieurs portée avec elle, trouvez lui un prétendant avant que les chaleurs ne commencent, ainsi vous éviterez d’être pris au dépourvu et ne mettrez pas la vie en danger. sitôt que vous aurez obtenu le nombre de portées voulu, vous la ferez stérilisée.

la métrite:

la métrite est une inflammation de l’utérus. elle est due à des infections provenant d’une rétention des enveloppes foetales. elle peut également être associée à une aplasie de la moelle osseuse qui, en entraînant une diminution des globules blancs, rend la femelle plus sensible aux infections. vous remarquez un écoulement brûnatre et malodorant au niveau de la vulve. votre femelle sera fébrile, anorexique et très abbatue. consulter votre vétérinaire dès les premiers symptômes.

la mamite:

la mamite est une inflammation d’une ou de plusieurs mamelles. elle est habituellement causée par une infection bactérienne et se produit souvent durant les premières semaines de lactation. une ou plusieurs m mamelles seront enflées, chaudes et douloureuses, elles peuvent même suppurer. la femelle sera fébrile, létargique, anorexique et empêchera les petit de téter. ces dernières pourrons alors mourir d’inanition si le comportement de leur mère n’attire pas votre attention. votre vétérinaire prescrira des antibiotiques, des compresses d’eau tièdes pour la mère et du lait de remplacement pour les furetons.

l’éclampsie:

quelquefois la femelle peut avoir des crises d’hypocalcémie au cours de la lactation. cet état est connu sous le nom d’éclampsie ou fièvre du lait et ressemble à des crises d’épilepsie. la femelle tremblera, semblera paralysée et pourra avoir des convulsions. ces signes cliniques sont dues à une carence en calcium, une impotente quantité de calcium passant par le lait maternel, c’est la raison pour  laquelle l’éclampsie se rencontre plus souvent au pic de la lactation et surtout dans le cas d’une grosse portée. en cas de signe cliniques évoquant une éclampsie, ne perdez pas de temps et emmenez-la chez le vétérinaire immédiatement. il lui administrera du fluconate de calcium par voie intraveineuse et sous-cutanée.

la grossesse nerveuse:

la grossesse nerveuse peut se produire chez la furette à la suite d’un accouplement infertile, par exemple si on utilise un male immature, âgé de moins de 6mois. l’accouplement de la furette, qu’il soit fertile ou non,

provoquera l’ovulation et, par le même fait, la production d’une hormone de gestation. 42jours après l’accouplement, la femelle en pseudo-gestation fera son nid et ses mamelles se développeront. toutefois, il y aura absence de foetus. si ces signes cliniques se manifestent, vous devrez consulter votre vétérinaire qui pourra confirmer la présence ou l’absence de foetus dans l’abdomen.

 

 

 

 

 

 

 

 


A Propos

Vous parcourez actuellement les archives du blog ma troupe de furets en folie pour la catégorie les maladies.

Les articles très longs sont tronqués. Cliquez sur le titre d'un article pour le lire en entier.


natymuse |
bree |
pensées positives et autres |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | lesactualitesduhightech
| Compagnie Théâtrale la Cigale
| Notre passion : le camping car